Summary – Spring School

Dans le cadre du projet européen SLAFNET (https://slafnet.hypotheses.org) qui a l’objectif de mettre en dialogue des chercheurs et étudiants européens et africains autour des thématiques liées à l’esclavage en Afrique, une école de printemps a été tenue à l’Institute of Ethiopian Studies, Université d’Addis-Abeba, entre le 15 et le 19 avril 2019. Organisé par Prof. Ahmed Hassen (IES, Université d’Addis Ababa), Alexander Meckelburg (Hiob Ludolf Center for Ethiopian Studies, Université d’Hamburg) et Giulia Bonacci (IRD, URMIS), cet événement a rassemblé une trentaine de professeurs et d’étudiants venus de toute l’Ethiopie, du Kenya, du Soudan, d’Ouganda, d’Inde, du Royaume-Uni et de France. Des cours sur l’état de la recherche sur l’esclavage en Afrique, une table-ronde sur l’esclavage en Ethiopie, plusieurs sessions de discussion des travaux d’étudiants, une visite aux archives nationales, et la projection du film « Les routes de l’Esclavage » (coréalisé par Juan Gelas, Fanny Glissant et Daniel Cattier avec comme conseillère historique la Professeure Catherine Coquery-Vidrovitch) ont rythmé une semaine très chargée. Plusieurs partenaires ont contribué au succès de cette école d’été : le CEDEJ au Soudan, le CFEE en Ethiopie, l’ambassade de France en Ethiopie et au Kenya, l’Alliance Ethio-française et les National Archives and Library Agency à Addis-Abeba, la Compagnie des Phares et balises, l’INALCO, et le réseau européen d’études Africaines – AEGIS.

A Spring school was held at the Institute of Ethiopian Studies, Addis Ababa University, on April 15-19, 2019, in the framework of the European project SLAFNET (https://slafnet.hypotheses.org) that has the objective of implementing dialogue between European and African researchers and students around the thematic issue of slavery in Africa. This Spring school was organised by Prof. Ahmed Hassen (IES, Université d’Addis Ababa), Alexander Meckelburg (Hiob Ludolf Center for Ethiopian Studies, Université d’Hamburg) and Giulia Bonacci (IRD, URMIS), and thirty professors and students were invited who came from the whole of Ethiopia, from Kenya, Sudan, Uganda, India, the United-Kingdom, and France. The week-long event was structured by lectures on the state of research on slavery in Africa, a round-table on slavery in Ethiopia, various sessions discussing the students’ research, a visit to the National Archives, and the screening of ‘Slavery Routes’ (co-realised by Juan Gelas, Fanny Glissant and Daniel Cattier, with historical advisor Prof. Catherine Coquery-Vidrovitch). Various partners have contributed to making this Spring school a success: CEDEJ in Sudan, CFEE in Ethiopia, the French embassy in Ethiopia and in Kenya, the Alliance Ethio-française and the National Archives and Library Agency in Addis Ababa, la Compagnie des Phares et balises, the INALCO, and the European network of African Studies – AEGIS.

–  Giulia Bonacci,  3 mai 2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.